Partagez

[F] Yumi Fujiwara - La femme est un serpent qui possède beauté et poison - Feat Kuroki Meisa

Hermione J. Granger

Hermione J. Granger

Miss Je-sais-toutMiss Je-sais-tout
. : [F] Yumi Fujiwara - La femme est un serpent qui possède beauté et poison - Feat Kuroki Meisa Tumblr_mc22t0psNc1qkdght
MES LIENS : [F] Yumi Fujiwara - La femme est un serpent qui possède beauté et poison - Feat Kuroki Meisa Rkwp
MESSAGES : 336
DATE D'INSCRIPTION : 26/01/2019
[F] Yumi Fujiwara - La femme est un serpent qui possède beauté et poison - Feat Kuroki Meisa Empty
Mar 12 Fév - 22:05





Yumi Fujiwara
La femme est un serpent qui possède beauté et poison




Intelligente, avenante, séductrice, manipulatrice, hautaine avec ceux qu'elle considère inférieurs, d'apparence douce mais ayant un bon potentiel de cruauté et de sadisme.

 pour la petite histoire
昔々...

L'Asie regorge de richesses, avec une culture bien à elle et des croyances bien spécifiques. Yumi a grandi entre celles de son père qui est japonais et celles de sa mère, d'origine chinoise, mais Yumi a toujours été plus portée par les histoires que lui racontaient sa mère et ses capacités à maîtriser les éléments qui n'avaient de cesse d'émerveiller la jeune enfant qu'elle était alors. Elle lui avait raconté que ce don lui venait de ses ancêtres, et notamment un, qui avait vécu bien des siècles auparavant...Voici ce que la légende disait :

Li était un jeune garçon semblant avoir à peine une vingtaine d'années, mais la réalité était toute autre. Ce garçon n'était pas n'importe qui, il était la réincarnation du seul être capable de maîtriser les quatre éléments et l'énergie de la terre. De par cette communion avec la nature, il était particulièrement puissant et avait la capacité de rallonger sa vie au delà des limites normalement imposées. Cent vingt ans, voilà l'age qu'il avait réellement à ce moment-là, alors qu'il maîtrisait sa magie à la perfection, n'ayant pas même besoin de baguette pour se faire. Plus jeune, ses dons avaient commencé avec la maîtrise de l'eau. Il y avait tant de possibilités, l'eau, la vapeur, la glace, la neige...Il lui suffisait d'être à proximité d'une source pour lui donner vie, la transformer et l'aider dans ses combats. A cette époque, il y avait une guerre dans sa région, on disait qu'une cité était dissimulée sous les sables et que seule une forte tempête serait capable de la révéler au monde. Cette cité renfermait un trésor inestimable et conservait en son sein une fontaine ayant la capacité d'offrir la jeunesse éternelle. C'est en découvrant cette histoire qu'il décida d'en apprendre davantage sur la magie de l'air, s’entraînant de façon acharnée chaque jour. L'air lui permettait non seulement de déplacer des objets mais également de léviter. Son don s'accentua de jour en jour et lorsqu'enfin, il se sentit prêt, il se rendit sur le lieu où la légende disait que se trouvait la cité tant convoitée. Usant de la magie de l'air, une violente tempête se déclencha et le sable se souleva, découvrant peu à peu les sommets des bâtiments ensevelis. Ce lieu caché dans le désert fut la première chose qui l'avait poussé à retrouver les pouvoirs de sa vie antérieure, et la fontaine tant convoitée fut découverte. Des siècles durant, Li perfectionna ses dons, apprenant à maîtriser le feu, puis la terre, entrant en communion avec elle pour récupérer de l'énergie, devenir toujours plus puissant et pouvoir, même, se soigner, le rendant presque immortel. La légende disait qu'un jour, l'esprit de Li se réincarnerait à nouveau, lorsque le monde de la magie serait menacé, lorsque les sorciers se seront trop mélangés aux non mages, affaiblissant ainsi leurs pouvoirs. Chaque génération cherchait alors à développer ses dons en lien avec la nature, mais aucun jusqu'alors n'avait eu autant de puissance que leur ancêtre.

L'enfant ne se lassait pas de cette histoire, et lorsqu'elle montra ses premiers signes de capacités magiques, elle fut avide d'apprendre. Par chance, au Japon, les enfants entraient à l'école de magie dès sept ans même s'ils devaient, chaque jour, faire le voyage car l'internat ne commençait qu'à onze ans. Étrange coïncidence, le voyage se faisait par les airs, à dos de Pétrel-tempête géant et l'école se trouvait sur une île, dissimulée au regard des moldus. Yumi avait tendance à voir des signes partout où cela était possible. Elle avait ainsi vu les signes de l'air et de l'eau, et cela ne s'accentua que davantage lorsqu'elle eut sa baguette...Ce bois noble de cerisier tant convoité au Japon de par sa grande puissance représentait la terre...Et le ventricule de dragon, élément de feu, était en son cœur. Désireuse de connaissances en ces différents domaines, la jeune fille ne rechigna jamais à la tâche, accumulant une somme de connaissances surprenante. Mais rapidement, elle eut la tentation de se tourner vers une magie plus sombre et elle avait tout intérêt à être prudente. En effet, à Mahoutokoro, les uniformes des élèves changeaient en fonction de leurs capacités, mais également s'ils déviaient du droit chemin. Elle tenta donc d'apprendre certaines bases qui lui permettraient par la suite d'aller plus loin sans pour autant enfreindre les lois de son école au risque de se faire renvoyer. C'est ainsi qu'elle s'intéressa de près au vaudouisme appelé là-bas Gong Tau. Deux versions existaient, la non spirituelle qui consistait à faire boire une potion à sa victime, qu'elle apprit plus par envie de savoir que véritable intérêt et le Gong Tau spirituel qui, lui, avait tout son intérêt pour la jeune adolescente qu'elle était alors. Elle n'avait ainsi par besoin d'approcher la personne visée, cependant, elle avait besoin de connaitre certaines choses sur elle, comme sa date de naissance, le lieu où elle se trouvait au moment où elle lancerait le sort, quelques effets personnels et des cheveux ou ongles de sa victime. Elle avait tenté son premier sort sur un groupe de jeunes filles qui s'étaient moquées d'elle, la jugeant trop bizarre, trop portée sur la connaissance et l'apprentissage et pas assez sur les futilités des choses de son age. Trouver leurs brosses dans les dortoirs fut aisé, tout comme récupérer quelques objets leur appartenant. Elle avait ainsi créé quelques poupées de paille à leurs effigies, il ne lui restait qu'à réciter le mantra qui lui permettrait de capturer leurs âmes et de les torturer à l'aide d'aiguilles. Mais cette magie n'avait pas que la capacité de faire souffrir ou de tuer, avec les bons éléments, elle pouvait également faire naître le sentiment amoureux, ce qui pouvait être bien utile dans certaines circonstances. Si Yumi était devenue une belle jeune femme, n'hésitant pas à séduire pour parvenir à ses fins, elle dût parfois user de cette magie afin d'obtenir ce qu'elle voulait. Hors de question pour elle d'avoir des relations intimes avec un homme qui la répugnait, mais le rendre amoureux et en tirer tout ce qu'elle souhaitait était dans ses cordes.

Au Japon, la différence sociale entre les hommes et les femmes restait très marquée même si les choses évoluaient...Lentement. Il était beaucoup plus difficile d'accéder à l'éducation et des postes importants qu'en Occident alors, non seulement elle travailla énormément pour faire sa place, mais ses dons en magie furent un plus non négligeable. A l'ambassade, il n'y avait quasiment que des hommes hormis aux postes de secrétaire, mais Yumi parvint à faire sa place et fut l'une des plus jeunes ambassadrices du Japon. Cela faisait à présent quatre ans qu'elle y travaillait et de par ses origines et sa capacité à parler le mandarin avec aisance, elle avait été affectée à la Chine mais depuis quelques temps, l'Europe l'attirait davantage. Elle avait perfectionné son anglais pendant quelques mois, et lorsqu'elle fut prête et demanda à être affectée à un pays européen, elle eut la surprise d'apprendre que des fanatiques de Voldemort cherchaient à reprendre le pouvoir sur l'Angleterre et même le monde... Soudainement plus intéressée par ce pays qu'elle voyait décliner peu à peu depuis quelques mois, elle demanda à y être affectée. C'est ainsi qu'en décembre 2005, la jeune japonaise arriva à Londres...



Yumi Fujiwara
Infos sur le personnage
La baguette est en bois de cerisier avec un ventricule de dragon en son cœur de 18 cm.
Elle a à peine 30 ans.
Son patronus est un dragonlion et son épouvantard est de perdre le contrôle et voir un sortilège se retourner contre elle.
Elle était à Mahoutokoro durant sa scolarité
Elle est mi-chinoise mi-japonaise
Avatar : Kuroki meisa

BY .SOULMATES



______________________________________

I told you to run, so we'd both be free
ARE YOU COMING TO THE TREE
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
                                         
FORUMFORUMFORUMFORUMFORUM
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser